AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 « Le visage d’un ancien amour… » FREE

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Le visage d’un ancien amour… » FREE   Dim 19 Déc - 7:04

FEAT CLÉMENCE POESY

© made reginaways

Louane Maxime Kéline
❝ Sans le savoir on a souvent les mêmes démons que l'autre ❝

    ☞ Parles-moi d'elle/de lui
Louane est ☻ Douce ☻ Blessée ☻ Rêveuse ☻ Attachante ☻ Mystérieuse ☻ Têtue ☻ Joyeuse ☻ Amusante ☻ Folle ☻ Sauvage ☻ Impulsive ☻

« Ma vie était parfaite. Partagé avec mes deux parents aimants et ma petite sœur de neuf ans. Nous ne manquons de rien. Et même si maman et papa travaillaient beaucoup ils nous ont toujours fait passer avant les autres. Pensant d’abord à notre bonheur avant leur carrière. C’est ainsi que je vécu la plus merveilleuse des enfances, dans la richesse et l’amour. Vous me diriez c’est très rare ici à Paris, d’être bourgeois et pourtant d’avoir tout de même du respect envers les autres et des valeurs. J’étais extrêmement proche de ma petite sœur, qui me prenait comme modèle. Elle voulait être danseuse tout comme moi je l’étais. J’étais passionné par l’art et la littérature mais mon plus grand rêve c’était d’être sur scène, être applaudi par des milliers de spectateur, avec dedans mes parents et Cléo qui serait fière de moi. Car je serais devenue l’une des danseuses les plus demandés. Malheureusement quand on née avec une cuillère en argent dans la bouche, mais que tout de même on soit respectueux, la vie ne vous laisse pas longtemps tranquille. Je venais d’être engagé pour participer à un grand spectacle dans un des théâtres de Paris. Quand la nouvelle tomba. Ma petite sœur, Cléo était de plus en plus souvent malade, on ne savait pourquoi et un jour on avait été faire des analyses. Tumeur à la tête. Il ne lui resta qu’un an à vivre. Durant cette douloureuse année elle en fit que se battre courageusement mais rien n’y fait elle est monté au ciel. Je n’avais alors que quinze ans. J’avais perdu la moitié de mon cœur, ma sœur, mon sang. Je tombais dans une lourde dépression durant presque une année entière. Petit à petit je réussissais à m’en remettre ou en tout cas j’essayais. Jusqu’à ce que peu après mes seize bougies soufflés c’était au tour de mes parents de m’abandonné. Un tragique accident de voiture, mort tous les deux sur le coup. Le monde s’écroulait, je n’avais plus rien, j’étais devenue orpheline, pauvre. Leur héritage restant bloqué sur un compte jusqu’à ma majorité. Une tante me prit sous son aile, mais c’était trop tard, je n’avais plus goût à rien. Chaque jour je tombais un peu plus dans la mélancolie. Je voulais en finir c’était tellement dure sans eux. Jusqu’à ce qu’un soir je fasse la rencontre de Natalia. J’étais alors âgée d’environ dix sept ans, et pour la première fois de ma vie je touchais à la drogue. D’abord un joint, puis deux, et trois, ainsi de suite. Ensuite vint le tour des ecstasy, de la première ligne de coke. Plus, les mois défilaient et d’avantage je devenais dépendante de cette merde, et je ne vous parle pas des litres d’alcool que je buvais. Je n’étais quasiment plus chez ma tante, toujours enfermé chez Nathalia et ma soi disant bande d’ami toxico. Tous soirs j’allais de boites de nuits en fêtes. Et enfin la majorité, la libération, la vrai dépendance et surtout l’argent de mes défunts parents. Je pouvais me drogué comme je le désirais plus de problème d’argent. Rapidement je trouvais un appartement où m’installer. Et un soir pour oublier une fois de plus la mort de ma sœur, celle de mes parents je m’étais retrouvé à quatre pattes le nez en plein dans la poudre posé en ligne bien faite sur ma table verre. Puis soudain je me renversais au sol. Overdose… enfin presque. Un mois plus tard je sortais de l’hôpital. Il fallait que je finisse avec toutes cette merde, sans été terminé si moi j’avais eu la chance de vivre il ne faillait pas que je la gâche. Et c’est ainsi que je me retrouvais à Montréal »


    ☞ Je ne suis rien sans toi.
POINT DE VUE DE DEMETRI
Quand je l’ai vue j’ai faillit en mourir. Une soudaine envie de la rattraper parmi tous ses gens. Elle s’enfonçait dans la foule. Mais je n’ai pas pu résister je suis allé la voir. Simplement, élégamment. Comme si j’étais redevenue l’homme d’avant, juste pour pouvoir lui parler, entendre le son de sa voix. Elle ressemblait tellement à ma défunt Lily. Son regard, son visage, le petit sourire malicieux qui se dessine au coin de son visage. Puis sa voix, douce, telle une mélodie qui vous envoi en plein rêve. Oui je devais sûrement rêver elle était le portrait cracher de mon amour perdu. Et de plus elle acceptait même mon invitation à aller prendre un café avec elle au café du coin. Tous la journée on la passé ensemble. J’avais vraiment l’impression que c’était Lily. Je ne cessai de l’observer du coin de l’œil. Et plus les jours passaient d’avantage on se voyait. J’avais souvent la folle envie de l’embrasser, de faire ce que je faisais avec Lily mais je me retenais toujours, jusqu’au moment où elle a craqué. Ses lèvres se sont posés sur les miennes. Je ne sais pourquoi j’ai prit peur, et j’ai prétexté une excuse bidon pour partir. Comme un lâche je me suis enfui. Toujours torturé pour lui faire vivre le calvaire que j’avais fait vivre à Lily. Je fais ça mais c’est pour la protéger. Depuis je filtre ses appels, mais dieu c’est comme j’aimerais réentendre sa voix. Mais j’ai peur. Je crains tellement de devoir tout lui révéler et qu’elle parte loin de moi. Qu’elle croit qu’en elle je ne vois que Lily et que je la veuille juste pour ça. Alors que je craque vraiment pour elle, juste pour elle. C’est grâce à elle que mes nuits sont moins difficile. Que j’arrive à faire disparaître le visage de mon ancien amour. Que le Démétri d’avant, sans torture, réapparait.


    ☞ Vos petites exigences.
Ola ( :
D’abord merci de t’intéresser à ce scénario.
L’avatar n’est pas vraiment négociable, car je trouve qu’Ulliel & Poésy font un couple parfait. (x Le premier prénom et le nom sont négociable. Pour le deuxième le hic c’est que je l’ai utilisé dans ma présentation en faite. Les 12 lignes demandés me suffise, bien sûr si t’en fait bien plus ça va pas me déranger au contraire. Pour ce qui est de la présence trois jours sur sept ca me suffit. Hum oui le lien va évoluer, car oui je veux que Démétri et Louane finissent ensemble. Sauf ce qu’il faut savoir c’est que Démétri n’a toujours pas oublié Lily. Et surtout qu’il pourra parfois devenir violent avec Louane. Oui j’aime bien quand mes personnages sont violents entre eux. Leur amour est compliqué, ils ont chacun un passé douloureux. Et c’est ça qui va les mener à s’aimer en réalité. Et bien sinon c’est tout. Bon pas besoin de te dire que si tu prends Louane je ferais tout pour toi hein (x


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le visage d’un ancien amour… » FREE   Lun 20 Déc - 8:21

Je suis là si tu veux de moi :)
Coup de cœur pour le personnage, et puis Clémence et Gaspard ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Le visage d’un ancien amour… » FREE   Lun 20 Déc - 12:11

Oh que oui je veux de toi *o* :enthousiasme:
Merci (a) Clémence & Gaspard c'est les plus beau :ohhhhhhh:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le visage d’un ancien amour… » FREE   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le visage d’un ancien amour… » FREE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» peindre simplement visage avec tallarn flesh
» Ton visage
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► WHAT IF :: THE END :: nos bons souvenirs :: Anciens membres-
Sauter vers: