AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.

Aller en bas 
AuteurMessage
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Mer 22 Déc - 10:27

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      Je venais tout juste de me réveiller. Ça me faisait tellement bizarre de me retrouver toute seule dans mon lit, sans la présence d’Emrys. Même si je m’étais habituer à son absence, y a parfois de moment où il me manque affreusement. Je me lever de mon lit et je me dirigeais dans la cuisine pour prendre un bon petit déjeuner. Je me préparais de bonne tartine de Nutella et un grand verre de jus de fruit. Puis je m’installais sur mon bar. Puis après avoir mangé mon petit déjeuné, je pris mon téléphone car je venais de recevoir un message de Ethan. Il me disait Ca te dirait d’aller à la patinoire ce soir ? Je souriais avant de lui répondre que j’étais partante. Sauf que le soir, il n’y avait presque personne à la patinoire. Je partie me préparer car j’avais plusieurs séance de photo. Je me dirigeais vers la salle de bain, je me déshabillais et je rentrais sous la douche, l’eau chaude coulait sur mon corps nus. Je restais au moins une bonne vingtaine de minute avant d’en sortir et d’enrouler une serviette autour de mon corps humide. Je me dirigeais ensuite dans ma chambre où je me préparais. J’avais mis une jupe avec un top. Même avec le temps, je m’habillais en jupe. Je ne devais pas avoir peur du froid. Puis après de mettre préparer et maquiller. J’enfilais ma veste en cuire et enfila mes bottes. Direction l’agence pour toute l’après midi.

      (…)

      Je venais tout juste de sortir de ma dernière séance de photo. J’étais extenué et dire que ma journée n’était pas encore terminé. Je devais le rejoindre dans même pas trente minute devant l’entré de la patinoire. Je n’avais même pas manger depuis ce matin. Je commençais vraiment à avoir faim. Je me dirigeais donc vers la patinoire qui était à vingt minute de l’agence. Ça faisait quelque temps que je n’avais pas vu Ethan, il était débordé avec son métier et moi avec le mien. Et en même temps, c’était le seul qui était là pour moi depuis ma rupture avec Emrys. C’était vraiment quelqu’un que j’appréciais énormément, mais surtout qui était très protecteur. J’arrivais ensuite devant la patinoire. Il n’y avait encore personne. Super, j’arrivais toujours en avance. En plus, il commençait vraiment à faire froid. Puis une vingtaine de minute plus tard, je le vis avancer vers moi, il me fit la bise. Je souriais avant que je lui dis « Toujours en retard, sinon comment vas-tu ? Ça fait plaisir de te voir. «  Je souriais alors que j’avais très froid. J’attendis qu’il me réponds tout simplement.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Jeu 23 Déc - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Mer 22 Déc - 23:30



    Je détestais les Jeudi. C'était la journée que je détestais le plus. J'étais chargé de me rendre à un concours d'équitation pour prendre en plein saut un célèbre cavalier, et le magazine pour lequel j'allais faire ça était loin de m'inspirer. De plus, le patron étais pire que désagréable. Je sortais donc difficilement de mon lit, baillant et m'étirant tel un ours qui sort de son hibernation au début du printemps. Cependant, nous étions en hiver et il faisait trop froid pour moi qui venait tout droit de Miami. Je filais vers la salle de bain où je pris ma douche en 5 minutes et où je m'habillai d'un pull noir et d'un jean banal. Je pris le temps de bien déjeuner, car je mourrais de faim. Ça devait faire plus de deux semaines que je n'avais pas vu Soul, et elle me manquait terriblement. Je n'avais même plus de nouvelles, ne savais pas si elle allait bien, si elle avait besoin d'aide; il fallait réparer tout ça. Je lui envoya donc un sms afin que l'on se retrouve à la Patinoire après le boulot. Voyant l'heure, j'envoyais vite le message, n'attendit même pas la réponse, pris ma veste et mes clés de voitures et fila pour le studio en éclaireur.

    (...)

    Je n'étais pas si crevé que ça en sortant du travail. Je n'avais qu'un envie : voir Soul et la serrer dans mes bras. J'étais déjà en retard, comme d'habitude, et fonçais à toute vitesse sur les routes de Montréal. Je me fis klaxonner plusieurs fois, entendis des tas d'insultes mais je ne pris pas le temps d'aller régler tout ça; revoir celle que j'aime était bien plus important. Arrivé devant la patinoire, je me garait plus que mal, me dépêchais d'entrer, de payer et.. je vis plus loin celle pour qui j'étais venu. Elle me fit remarquer que je n'étais encore pas à l'heure. « Excuse-moi princesse! Je promets que la prochaine fois j'arriverais même en avance. Mais ça va bien, et toi? » On s'était simplement fait la bise, et je ne vous raconte pas à quel point j'aurais voulu la prendre par la taille et l'embrasser, rien qu'une fois. Mais je me contenta de la serrer dans mes bras et de lui murmurer qu'elle m'avait manqué.



Dernière édition par Ethan Bleeker-Keenan le Jeu 23 Déc - 1:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 0:22

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      Pour un jeudi à Montréal, il faisait vraiment froid. Je n’aurais jamais du me mettre en jupe. Sauf que j’étais un peu obligé à cause de mon travail. Dire qu’aujourd’hui, j’avais fais que des séances photo que ce soit en robe de princesse, en tenue sexy ou encore en tenue normal. Puis après avoir plein de photo, j’en pouvais plus. J’étais fatigué d’une journée comme celle-ci. Pourtant, j’étais impatient de voir Ethan. Je m’étais énormément attaché à lui et de le voir, me ferais surement du bien. J’arriverais quelque minute plus tard à la patinoire, il n’était toujours pas arrivé et à mon avis, il serrait en retard. La plupart du temps quand on prévoyait quelque chose, il arrivait toujours en retard. Il me disait toujours qu’il se rattraperait et en même temps, je ne pouvais lui en vouloir. C’était mon ami tout simplement. Puis tellement que je commencé à avoir froid, j’avais décidé de rentrer déjà dans la patinoire et de payer ma place. Sauf que je n’avais jamais fais de la patinoire. Ça serait une première. Même avec Emrys, on partait jamais à la patinoire. Il m’emmenait partout à Londres ou à Montréal, mais pas à la patinoire. À croire qu’il n’en savait pas en faire. Ce qui me fait sourire et même pas dix minutes plus tard, je le vis se diriger vers moi. J’étais vraiment contente de le voir, même si ça ce voyait pas, j’étais contente. Il me dit la bise et il répondit à ma question suite à cela. « Excuse-moi princesse! Je promets que la prochaine fois j'arriverais même en avance. Mais ça va bien, et toi? » J’avais l’habitude à présent qu’il m’appelait princesse. Ça ne me dérangeait pas vraiment, même si ma meilleure amie me disait sans cesse que je devais ouvrir les yeux. Je ne comprenais pas pourquoi elle me disait cela. Puis ce dernier, me serra dans ces bras en me murmurant que je lui avais manqué. Je souriais avant de me détacher de lui et de lui répondre «  Ce n’est pas grave. On verra bien si tu arrives en avance la prochaine fois. Sinon je vais bien aussi et tu m’a aussi manqué. » Pour moi ce n’était que de l’amitié rien de plus. Enfin pour l’instant. Je lui souriais toujours autant avant qu’on se dirige pour allé chercher nos patins. Je le regardais un instant en disant « Avant que j’oublies, je ne sais pas du tout patiner, faudra que tu m’apprenne! Et sinon ta journée de travail, ça s’est bien passé ? » Je n’avais pas honte de lui dire que je n’avais jamais patiner de ma vie. C’était la vérité et comme ça, on pourrait passé un bon moment. Je demanda une paire de patin à ma taille avant de la prendre et de m’assoir sur le banc un peu plus loin, en attendant qu’il vienne me rejoindre.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Jeu 23 Déc - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 1:35


    « Ce n’est pas grave. On verra bien si tu arrives en avance la prochaine fois. Sinon je vais bien aussi et tu m’a aussi manqué. » Elle allait bien, c'est tout ce qui comptait. Restait à savoir si elle disait ça pour me faire comprendre qu'aujourd'hui elle voulait se détendre, ou si elle me mentait pour m'éviter de souffrir moi même à l'idée qu'elle ne se sente pas bien. De toute manière, si elle avait envie de parler, elle m'aurait parlé. Elle savait qu'elle pouvait compter sur moi; je lui avait assez répété des milliers de fois. La relation que nous entretenions elle et moi était plutôt particulière. C'était comme si j'étais en couple avec elle sans qu'elle ne le soit avec moi. Je lui lançait par-ci par-là des petits mots doux, des sous-entendus sans lui dire clairement tout ce que je gardais au fond de mon cœur. Les soirées que l'on passait seuls tous les deux étaient parfois spéciales. Je m'amusais à la taquiner en l'embrassant sur le coin des lèvres, en la tenant comme si elle m'appartenait. Seulement je savais que ça la faisait souffrir. Et à chaque fois que je m'en rappelait, il était trop tard. Elle partit chercher ses patins; je fis la même chose. C'était loin d'être la première fois que j'allais à la patinoire, et il faut avouer que j'adorais patiner. « Avant que j’oublie, je ne sais pas du tout patiner, faudra que tu m’apprenne! Et sinon ta journée de travail, ça s’est bien passé ? » Et ça risquait d'encore plus me plaire en compagnie de Soul. Surtout si je devais lui apprendre. Il allait y avoir du sport! « Aucun problème! Mais promets-moi de ne pas me frapper si jamais je me moque de toi. » Un sourire malicieux s'afficha sur mes lèvres. Et mon dieu qu'elle était belle. Je mis un certain temps à répondre à sa question. J'étais bien trop occupé à l'observer. Ce sourire parfait m'avait tellement manqué. Et ses yeux brillaient toujours autant. Certes, je devais vraiment avoir l'air ridicule. Ce n'est pas grand chose, deux semaines. Mais pour moi, si. Deux semaines sans elle, ça devient de la torture. Je l'aime tellement. « Bof, ce con de patron fait encore des siennes, mais j'y fais plus attention. Et toi ? Combien de mecs ont pu baver devant ton corps parfait aujourd'hui ? » J'étais vraiment d'humeur joueuse aujourd'hui, et la journée n'était pas finie!

Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 2:10

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      Je ne lui avais pas mentit. Pour une fois, j’allais bien. J’essayais d’oublier Emrys, même si c’était beaucoup plus dur que je l’aurais pensé. Et j’étais contente qu’on passe la soirée ensemble. Pour une fois que ce n’est pas chez moi ou chez lui. Même si je n’avais jamais fais de la patinoire, c’était l’occasion d’apprendre. Sauf que je connais Ethan et il pourrait bien en profiter de cette situation. On avait une relation très étrange parfois, surtout lui. Quand on passait nos soirée ensemble, il ne cessait de faire des allusions, de m’embrasser au coins des lèvres et la façon qu’il me tenait me faisait pensé qu’il pouvait bien être amoureux de moi. On ne réagit pas comme cela avec une amie, si ? Pourtant, pour rien au monde, je ne voulais le perdre. Ça pourrait paraitre bizarre, je préférais avoir une relation comme cella là que de le perdre à tout jamais. Je m’étais dirigé vers le stand pour prendre mes patins avant d’aller m’assoir sur le banc pour retirer mes bottes et mettre mes patins. Quand ce dernier me dit « Aucun problème! Mais promets-moi de ne pas me frapper si jamais je me moque de toi. » Je souriais, je savais qu’il était d’humeur taquin ce soir. Et je m’en foutais qu’on se moque de moi, surtout si c’est Ethan. Tout simplement car j’avais une manie qui le faisait directement arrêter. Ça servait d’être une fille parfois, je lui répondais « Je ne te promets pas que je ne te frapperais pas, mais je vais essayé d’être gentille ce soir. «  Après avoir terminé cette phrase, je rigolais légèrement. On était vraiment complice. Ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu et ça m’avait manqué. Je détestais quand il me regardait comme cela. Ça me gênait plus qu’autre chose. Et pourtant, je fis de même quelque seconde plus tard, je le regardais un moment, il était vraiment mignon avant que je l’entends me répondre « Bof, ce con de patron fait encore des siennes, mais j'y fais plus attention. Et toi ? Combien de mecs ont pu baver devant ton corps parfait aujourd'hui ? » Je le regardais surpris à la dernière phrase qu’il venait me dire. Mon corps parfait, la première fois que je venais de comprendre qu’il devrait surement être attiré par moi. Je ne savais pas trop quoi répondre. J’étais tellement professionnel lors des photos que je ne remarquais même pas les regards qu’on me portait. Oui, je n’aimais pas me dire que je suis désirais ou autre chose. J’étais tout simplement moi-même. Je lui répondis « Toujours et encore ton patron. Quitte l’agence et vient travaillé avec moi. T’aura peut-être la chance de me photographier et de baver devant mon corps de rêve. Sinon aujourd’hui, j’ai eu tellement de séance que je ne peux pas dire qu’il se soit passer quelque chose. A par que j’ai refusais une séance en sous-vêtements, mais sinon rien de spécial. » Je souriais avant de me lever. Ce n’était pas si facile avec des patins en faite. J’étais obligé de prendre appuie sur le bras de Ethan qui me tenait à présent. Il me souriait avant qu’on se dirige vers la patinoire. Voyons comment va-t-il m’apprendre à patiner ?


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Jeu 23 Déc - 6:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 3:11


    J'avais de la chance: je ne me ferais peut-être pas frapper aujourd'hui. C'était déjà ça. Mais je sentais que la soirée serait forte en émotion. Tant bien de mon côté que du sien : d'abord, lui apprendre à patiner serait déclencheur de nombreux fous rires -j'imagine- , et d'être seuls dans la patinoire créerait une certaine ambiance. J'étais certain que Soul serait un peu gênée, et je comptait bien en profiter. J'étais vraiment sournois quand je m'y mettait. Mais je voyais que d'un côté, ça ne la dérangeait pas. C'était très bien comme ça d'ailleurs. Je lui apportait l'affection qu'elle avait perdu à cause d'Emrys, et elle m'apportait un certain bonheur qui ne serait jamais vraiment comblé tant qu'elle ne m'aimera pas en retour. Nous étions des amis, voir plus que ça, mais ça suffisait. Et il y avait toujours Kate, qui hantait mes pensées. Je n'avais jamais parlé d'elle à Soul, et je ne comptait pas lui en parler. Nous nous dirigeâmes vers un banc pour mettre nos patins. « Toujours et encore ton patron. Quitte l’agence et vient travaillé avec moi. T’aura peut-être la chance de me photographier et de baver devant mon corps de rêve. Sinon aujourd’hui, j’ai eu tellement de séance que je ne peux pas dire qu’il se soit passer quelque chose. A par que j’ai refusais une séance en sous-vêtements, mais sinon rien de spécial. » Travailler avec elle? Le rêve! « Ca serait génial ! Mais j'ai mon contrat à terminer. Et puis ça serait dangereux pour tous les autres mecs qui travaillent avec toi. Si j'les voyaient poser un seul regard sur une quelconque partie de ton corps ou que je les voyais s'approcher de toi, ils sortiraient pas du studio vivant. »
    Elle se leva et je la vis pencher sur un côté. Je me leva rapidement afin de la rattraper. Elle s'appuya sur mon bras et je lâchait un petit ricanement. « Ça commence bien dis donc. » On commença a s'avancer doucement vers la porte qui menait dans les gradins en face de la patinoire. Je pris soin de bien tenir Soul afin d'éviter qu'elle ne tombe avant même d'avoir posé un pied sur la glace. Je lui fit un bisou sur la joue, puis la regarda, lui sourit et j'attrapai ses jambes pour la porter. Elle était bien plus que légère, et j'avoue n'avoir eu aucun mal à l'attraper. Arrivés sur la glace, je la déposa, puis la tint par la taille pour qu'elle ne se ridiculise pas tout de suite devant moi. « Prête pour ta première leçon de patinage princesse? » Je commençais à avancer doucement avec elle, et attendis de voir comment elle se débrouillait.
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 6:39

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      « Ca serait génial ! Mais j'ai mon contrat à terminer. Et puis ça serait dangereux pour tous les autres mecs qui travaillent avec toi. Si j'les voyaient poser un seul regard sur une quelconque partie de ton corps ou que je les voyais s'approcher de toi, ils sortiraient pas du studio vivant. » J’étais vraiment surprise qu’il dise cela. Serait-il jaloux ? Enfin pour moi, ça ressemblait à un homme jaloux, mais j’aurais bien aimé qu’il travaille avec moi. On aurait était encore plus proche et aucun mannequin ou photographe oserait m’approché si ce dernier était là. Je lui répondis en souriant « Oui, ça serait génial. Tu me tiens au courant dès que ton contrat est terminé comme ça j’en parles au patron qui m’adore. Il acceptera volontiers. Et pourquoi dangereux, serais-tu jaloux Darling ? Il ne faut pas, je ne suis pas comme tous les mannequins, je n’ai eu aucune histoire d’une nuit avec eux et ça ne risquerait pas d’arriver. «  Je souriais, c’était la vérité. La plupart des mannequins était des filles qui aimaient les aventures d’une nuit, alors que moi je détestais. Enfin ce n’était pas que je détestais, mais je trouvais que ça servait à rien. Même si avant, ça ne m’aurait pas déranger surtout avec Emrys. Avant qu’on sort ensemble, il était comme un ami voir plus des fois, mais il m’a avoué ces sentiments puis on s’est mis officiellement ensemble. Puis, je me levais, mais je n’étais pas douer avec les patins et ça se voyait déjà. J’étais maladroite et à mon avis si je serais tombé, Ethan aurait bien rigoler. Puis je me tenais à lui alors qu’il ricanait avant de me dire « Ça commence bien dis donc. » Je rigolais aussi en hochant la tête pour simple réponse. Il me faisait bien rire et j’en suis sur qu’il va en profiter que je ne sais pas du tout en faire. Puis ce dernier me tenait bien, certainement pour pas que je tombe avant de me faire un bisou sur la joue et de me prit les jambes pour me porter. Je détestais qu’on me prenne comme cela, pourtant cette fois-ci, je fais une exception. Puis arrivé sur la glace se dernier me déposa et il me tient à la taille. Quand, je vous avais dit qu’il allait profiter. D’habitude, c’est interdiction de me prendre comme cela, ça me rappelait trop Emrys, sauf que je fis encore une fois une exception et il me dit « Prête pour ta première leçon de patinage princesse? » Je souriais un instant avant de répondre. « Oui je suis prête. « puis on commença à marcher sur la glace. Ce n’était pas évident, j’avais peur de tomber et bien sur au bout de dix minute, je me retrouvais au sol. Je le regardais en soupirant et dit « Et bien, y a pas plus pire que moi. «  J’essayais de me relever, mais c’était pas facile et quand Ethan essaya de me relever, se dernier tomba sur moi. J’éclatai de rire immédiatement alors qu’il me fixait un peu trop à mon gout.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Jeu 23 Déc - 7:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 7:11


    « Oui, ça serait génial. Tu me tiens au courant dès que ton contrat est terminé comme ça j’en parles au patron qui m’adore. Il acceptera volontiers. Et pourquoi dangereux, serais-tu jaloux Darling ? Il ne faut pas, je ne suis pas comme tous les mannequins, je n’ai eu aucune histoire d’une nuit avec eux et ça ne risquerait pas d’arriver. » Moi ? Jaloux ? Oui, en effet. Enfin, c'était bien pire que ça avec Soul. Je me faisais peur à moi-même des fois. Mais nous avions tous les deux l'habitude de mon comportement toujours sur dimensionné à son égard. Et puis non, c'était vraiment trop horrible d'imaginer tous ces hommes lui tournant autour à longueur de journée! Il fallait que je termine ce foutu boulot au plus vite. Je démissionnerais même s'il le fallait. D'ailleurs je savais que je le ferais. J'étais loin d'être patient. Et des images vraiment contraignantes commençaient à me venir à l'esprit. « Jaloux? Pire que ça! Je vais rapidement démissionner, et tu m'auras collé à toi toute la journée. Et gare à celui qui ose t'adresser la parole. T'es pas à moi -du moins pas encore- mais c'est tout comme. » Il fallait que j'arrête avec ces sous-entendus. Je devais déjà avoir commencé à blesser Soul a la première minute où je lui ai adressé la parole. Je ne me supportais plus ! Mais c'était tellement plus fort que moi ! Quand comprendrait-elle qu'elle est la seule qui compte à mes yeux, que je ne veux qu'elle auprès de moi et que je ferais tout pour ne pas la perdre ? Quand comprendrait-elle que j'aime tout chez elle, qu'elle me fait indéfiniment craquer et qu'à chaque fois que je l'a vois devant moi la seule envie que j'ai c'est de l'embrasser et ne plus m'arrêter ? Certes, nous étions amis et elle était tolérante avec moi; je n'avais pas à me plaindre. Mais on est jamais vraiment satisfait de ce qu'on a. Nous avions commencé à glisser sur la glace. Celle que je tenait par la taille manquait de tomber à chaque mètre, et j'étais obligé de la tenir sans arrêt (mais c'était loin de me contrarier). J'avais à peine remarqué comment elle s'était habillée. Enfin, j'avais bien observé, mais j'étais loin de penser qu'elle risquait d'avoir froid avec cette jupe et ce petit haut. Je pris donc la décision de lâcher sa taille, pour attraper sa main.. très mauvaise idée ! Je la vie chanceler, serra sa main et tenta d'attraper son bras pour l'empêcher de tomber, mais la chute fût inévitable. Je ne pu m'empêcher de rire, mais fut déséquilibré et tomba à mon tour, sur Soul. Je me rattrapai vite en mettant mes mains sur la glace, et fut heureux d'avoir mis des gants! Mais ma bouche était aussi juste au dessus de la sienne, et la tentation fut trop forte. Je la fixais droit dans les yeux, pour éviter de faire bêtise. Mon regard était si intense qu'on aurait pu y lire au fond de mon cœur; et d'un côté, j'espérais que cet instant fut celui où elle se rendit compte à quel point elle était irrésistible à mes yeux. Je n'en pouvais plus. Soit je me levais et continuais à rire, comme si de rien était pour éviter de la mettre plus mal à l'aise qu'elle ne l'était, soit je l'embrassais, pour la première fois. Mais si c'était aussi la dernière ? Le risque était bien trop présent. J'approchai ma figure de la sienne plus encore, et déposa un baiser au coin de ses lèvres, comme je le faisais à chaque fois que j'avais envie de l'embrasser, puis je me releva et l'aida. « Faudra bien que ça vienne un jour, j'ai de plus en plus de mal à résister! Aller, attrape ma main. » Je lui tendis donc ma main et l'aida a se relever, un sourire au lèvre. « Dix minute sans tomber, c'est déjà ça. Va falloir faire mieux maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 7:59

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      « Jaloux? Pire que ça! Je vais rapidement démissionner, et tu m'auras collé à toi toute la journée. Et gare à celui qui ose t'adresser la parole. T'es pas à moi -du moins pas encore- mais c'est tout comme. » Je souriais presque bêtement après ce qu’il venait de dire. Je savais qu’il était jaloux et à force je commençais à me douter s’il n’était pas amoureux de moi. La façon comment il réagissait, pour moi, cela voulait bien dire qu’il me voulait. Et son sous-entendu me faisais encore plus sourire. Je ne lui appartenait pas et ça je ne pense pas qu’il le comprenne. Je lui répondis en souriant « Et bien, faut arrêter d’être jaloux. Même si ça me touche Ethan et peut-être qu‘un jour, je serais qu‘à toi! «  Je souriais, je ne savais pas comment notre relation allait se terminer, mais j’espère juste qu’il ne tentera rien pour l’instant. Je n’étais pas prête pour une nouvelle histoire, même si c’était lui et rien que lui. Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à Emrys. On pouvait pas oublier comme ça celui qui à fait battre notre cœur, celui qui à toujours était là pour moi et surtout celui qui était tellement triste quand j’ai mis un terme à cette relation. C’est moi la coupable dans tout ça. Je n’aurais jamais du autant travailler, je n’aurais jamais du resté plus tard et jamais je n’aurais fais une fausse couche et je serais encore avec Emrys. En pensant à ça, j’avais baissé légèrement la tête. Pourquoi tout était si compliqué ? Puis on avait commencé à patiner sur la glace, mais j’avais tellement peur de tomber. Et le pire s’est qu’il me tenait par la taille et je savais qu’il profité de ce moment. Puis, il fallait s’en douter, il voulait me donner la main, mais je commencé à perdre l’équilibre et je tombais sur la glace qui était très froid, alors qu’il rigolait, il perdait lui aussi l’équilibre et il se retrouva très proche d’elle et son regard était tellement instant. C’était comme-ci qu’il voulait me faire comprendre quelque chose et comme à son habitude, il approcha son visage du miens avant de me faire un baiser au coin des lèvres et c’est la première fois que je frissonnais à ce contact. Puis se dernier se releva avant de me dire « Faudra bien que ça vienne un jour, j'ai de plus en plus de mal à résister! Aller, attrape ma main. » je le regardais un moment avant d’attraper sa main et il me releva. Je le regarda un moment avant de lui dire « Tu as plus de mal à résister à quoi ? «  Je souriais avant de lui attraper sa main et d’essayer de patiner avec lui. J’avais pris équilibre, mais pour combien de temps, je souriais et ne faisant pas attention à ce qu’il venait de dire.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Sam 25 Déc - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Jeu 23 Déc - 8:33


    Moi, à elle, un jour? Elle me faisait marcher, je le savais. Je savais bien qu'elle ne serait jamais à moi. Jamais complètement. Ce Emrys, si seulement j'avais pu être lui. Je ne connaissait pas toute l'histoire. Juste les points importants. Tout ce que je savais c'est qu'elle l'avait quitté après une fausse couche, mais qu'elle l'aimait encore et qu'il lui manquait. J'aurais moi aussi aimé lui manquer à chaque fois que je n'étais pas près d'elle. J'aurais aimé moi aussi être celui avec qui elle veut faire sa vie, être celui avec qui elle a envie de passer le restant de ses jours, celui avec qui elle voudrait avoir un enfant.. Mais tous ces souhaits étaient égoïstes. J'étais égoïste, et je le savais. Mais c'était d'un côté la seule façon pour moi de ne pas nous détruire tous les deux. Seulement, de savoir que lorsque je lui disais quelque chose, elle pensait à son Emrys me rendait fou de rage. J'avais bien vu au moment où je lui avait parlé de notre boulot que ses yeux s'étaient légèrement éteints et que sa tête c'était baissée. Jamais un homme ne devrait avoir le droit de la faire souffrir ainsi. Jamais. Et quoi qu'elle en dise, son ex-copain ne la méritait pas. Il aurait dû se battre pour rester auprès d'elle, comme je me bat pour gagner de plus en plus de place dans sa vie chaque jour. Je savais qu'elle souffrait, et de me savoir impuissant m'exaspérait encore plus. Pire : de savoir que moi-même je la faisait souffrir était terrible à supporter. « Tu as plus de mal à résister à quoi ? » Se fichait-elle de moi ? Si je lui répondait, ça nous mènerait à une longue discussion, je le savais, et ça m'inciterait surtout à dire des choses qu'elle n'a pas du tout envie d'entendre. Je ne savais pas quoi faire. Je sentais que je commençais à m'énerver, mais je ne voulais pas que la soirée tourne mal. Nous étions là pour passer un bon moment tous les deux, pour se détendre, seulement, a chaque fois que nous nous retrouvions, c'était impossible que rien ne nous contrarient. Il y avait quelque chose dans notre relation qui empêchait une amitié simple. Quelque chose autre que mes sentiments pour elle et que ses sentiments pour Emrys; et ne pas réussir à mettre la main dessus me faisait devenir fou. Cela faisait un an que nous nous étions rencontrés, et je n'ai jamais été capable de lui révéler tout ce que j'éprouve pour elle. Je passe toutes mes soirées lorsque je suis seul à me demander quand faudrait-il que je me lance, et j'y passe même parfois des nuits. Je sentais le moment des révélations de plus en plus proche, car pour moi cette situation devenant impossible. « Je pense qu'il ne vaut mieux pas continuer sur ce terrain là. » Je la vis s'élancer seul sur la glace, et resta un instant immobile, puis m'élança seul à mon tour, mais plus aisément qu'elle, ayant l'habitude de patiner. Je passa à côté d'elle en riant, puis fit plusieurs tours.
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Sam 25 Déc - 10:57

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      Je n’aurais jamais du lui demandé cela. Je savais que c’était un sujet sensible. Et comme une bête, j’avais encore tout foirée comme à mon habitude. On ne pouvait pas passer une soirée normale. Tout simplement à cause de nos sentiments. Même s’ils n’étaient pas les pareils, c’était à cause de cela, qu’on ne passait pas une bonne soirée. Alors que cette fois-ci, je voulais qu’on oublie tout ce qu’ils se passaient entre nous, pour passer une soirée inoubliable. Je devais prendre sur moi, cette fois encore. Je ne voulais pas qu’il s’énerve, je ne voulais pas que tout se foire. J’avais tant besoin de lui et lui il avait tant besoin de moi. Pouvait-on être que de simple ami, je ne crois pas ? Je savais qu’il me voulait en entière, mais temps que je n’oubliais pas Emrys, c’était impossible qu’on soit en couple. Je ne voulais pas le faire souffrir, même si ce n’était pas la meilleure solution. Il devait juste m’avouer ce qu’il ressentait pour que je fasse le deuil que j’oublie. Il fallait que ça. Puis, ce dernier me répondit « Je pense qu'il ne vaut mieux pas continuer sur ce terrain là. » Je m’en voulais encore plus d’avoir parler de ça. Et il devait l’avoir vu dans mon regard. Et oui, je culpabilisais souvent en ce moment. Je n’étais pas une bonne amie, pourtant, j’essayais de faire croire que tout allait bien. Mais depuis que je sais qu’il ressent quelque chose envers moi, ça me tue de le faire autant souffrir. Puis, j’avais réussir à tenir sur mes patins plus de dix minutes alors que Ethan était très à l’aise et il passait à coté de moi en riant, il faisait quelque tours avant de me reprendre la main. Il avait surement vu que je n’avais plus trop l’équilibre. Je répondis « Désolé, je n’aurais pas du poser cette question. Tu as vu, je me débrouille bien pour une débutante ? » Je souriais, j’étais contente de moi pour une fois. Je le regardais un moment en souriant, je n’arrêtais pas de sourire. C’était même devenue flippant. J’avais toujours cette manie qui ne me quittait pas. Je pouvais rester des heures comme cela. Puis, je lui pris sa deuxième main, il semblait surpris, mais je voulais m’amuser un peu. On était venue pour se détendre tout simplement, non ? Puis je lui disais « Prends-moi dans tes bras ! » Je le regardais avec un petit sourire au coin avant d’attendre et de voir ce qu’il va faire. J’avais besoin d’un câlin rien de plus. Je voulais me faire pardonner tout simplement.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Lun 27 Déc - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Sam 25 Déc - 12:00


    « Désolé, je n’aurais pas du poser cette question. Tu as vu, je me débrouille bien pour une débutante ? » En effet, elle n'aurait pas du poser cette question. Mais j'étais assez content : j'avais réussis à me calmer et à reprendre mes esprits. Je m'étais senti partir dans une colère inexpliquée, mais j'avais réussi à la contrôlé. Ça valait mieux pour tous. Avant de répondre à sa question, je me rapprochai des gradins et alla prendre dans mon sac la veste que j'avais mis pour venir. Je savais que si elle avait eu froid elle me l'aurait dit, mais je préférais quand même lui rapporter. Je la vis avancer un peu; elle commençait à pouvoir patiner toute seule, mais je restais prêt à glisser si jamais elle se déséquilibrait. La veste enfin dans mes bras, je commença à retourner vers elle mais lorsque j'entendis cette phrase je la lâcha directement : « Prends-moi dans tes bras ! » Mon dieu! J'aurais voulu hurler de joie à ce moment là. C'était peut-être ridicule, mais c'était bien la première fois qu'elle me demandait quelque chose de ce genre, qu'elle attendait de moi un geste d'affection. Je lui fis un gigantesque sourire et alla jusqu'à elle, laissant la veste à terre, sur la glace. « Dis donc, qu'est c'qui t'arrive ? » J'étais heureux. Je la serra contre moi comme si elle pouvait disparaître d'un moment à l'autre. Je frissonnais même, tellement j'étais heureux. Je blottis ma tête dans son cou, et ne pu m'empêcher d'y déposer un simple baiser. Mes bras l'entouraient entièrement, et une de mes mains agrippait son haut. Je l'aurais voulu à moi pour l'éternité. Mais je n'avais aucune idée de comment m'y prendre. Un simple "je t'aime" suffirait-il à la combler ? A lui faire comprendre que j'étais prêt à tout pour son bonheur ? J'avais essayé des tas de fois de lui faire part de mes sentiments; en vain. Les mots refusaient de sortir. J'avais trop peur de sa réaction. Je ne voulais pas lui faire de mal, mais je ne savais pas non plus comment la rendre heureuse, et ça me rendait fou. « T'es tell'ment importante pour moi Soul. Je t'aime, sincèrement. » Ces mots étaient importants. Et la réaction de Soul l'était encore plus. Ce n'était peut-être pas le bon moment, ni le bon endroit. Mais cette phrase était simple et claire. Tout ce que je cherchais à dire depuis un an. Et ce silence était enfin rompu.
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Lun 27 Déc - 9:53

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      Je venais de lui demander de me prendre dans ces bras. C’était la première fois que je demandé un geste affectif. D’habitude, j’attendais patiemment qu’il me prenne dans ces bras. Sauf que cette fois-ci, j’avais besoin d’un câlin tout simplement. Et je ne m’attendais certainement pas à ça. Il venait de me prendre dans ces bras, me serrant fort tout contre lui. C’était la première fois que je comprendrais qu’il était amoureux de moi. La façon qu’il me prit, la façon qu’il avait de me tenir et surtout la façon de sentir ces lèvres sur mon cou, me font prendre conscience tout simplement. J’avais peur de le faire souffrir, je n’étais pas une fille simple en amour, j’étais très compliqué. J’avais juste peur tout simplement et c’était normal après avoir fait une fausse couche et d’avoir rompu avec son copain. Sauf qu’il m’avait fait comprendre qu’il serait toujours là pour moi, il m’a réappris à être heureuse, il méritait bien de m’avoir en entière, non ? Et il venait de me dire « Dis donc, qu'est c'qui t'arrive ? » Je souriais avant de lui répondre « Rien, j’avais juste besoin d’un câlin. « C’était tout simplement la vérité, j’en avais juste besoin. Sauf que j’avais peur de savoir ce qu’il allait se passer par la suite. Et oui, je savais qu’un jour ou l’autre, il me dirait ces sentiments et je ne sais pas comment je pourrais réagir. Fallait que je me prépare mentalement et surtout fallait que je trouve les bons mots pour lui faire comprendre que c’était certainement réciproque, mais j’avais peur de m’engager. Comme beaucoup de personne, je savais bien qu’il était certainement le bon, fallait que je m’en convaincs rien de plus, rien de moi. Puis, quelque minute plus tard, il venait de me dire « T'es tell'ment importante pour moi Soul. Je t'aime, sincèrement. » J’étais tellement surprise de ce qu’il venait dire et bien sur, je ne savais pas du tout quoi répondre. Fallait que je prenne mon courage à deux mains, fallait que je lui avoue que je tenais à lui et que je croyais ressentir quelque chose de plus envers lui, mais j’avais peur, peur de me tromper, peur de me dire qu’il ne me méritait pas. Peur de le faire souffrir. Je savais qu’il allait se dire qu’il n’aurait jamais du me dire cela. Je me détachais de lui en le regardant dans les yeux et je lui répondis « Je tiens tellement à toi Ethan, si tu savais comment tu compte à mes yeux. Je t’aime aussi, mais j’ai peur tout simplement… » Je le regardais, attendant tout simplement un simple réaction de sa part.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Mer 29 Déc - 4:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Lun 27 Déc - 10:33


    « Je tiens tellement Ethan, si tu savais comment tu comptes à mes yeux. Je t'aime aussi, mais j'ai peur simplement... » Elle c'était détachée de moi, et me fixait, droit dans les yeux. Après les mots qu'elle venait de prononcer, je compris la bêtise que je venais de faire. Une seule image me vint à l'esprit : celle de Kate, le jour de mon départ, dormant paisiblement, et moi, debout à côté du lit, lui promettant de l'attendre toute ma vie s'il le fallait. J'étais jeune á cette époque, et je compris à ce moment même que les sentiments sont incontrôlables. J'avais une boule au ventre. Tout á coup, je n'étais plus sûre de moi du tout. Même si je savais que la femme magnifique présente devant moi était celle avec qui je voulais faire ma vie, le secret qui était coupable de tous mes doutes et de toutes mes souffrances refaisait surface. Mais je refusait d'en parler à Soul. Je ne voulaits surtout pas qu'elle sache que j'avais le deuil de mon premier amour à faire. Surtout pas aujourd'hui. Des larmes étaient prêtes à couler au bord de mes yeux. Je serra les mains de Soul, et ne la quitta pas des yeux. J'envisagea des tas de choses que nous pourrions accomplir tous les deux : d'abord travailler ensemble, puis peut-ëtre accepterait-elle de venir vivre avec moi. Je m'imagina toutes les nuits à ses côtés, les petits déjeuners en amoureux, et tout ce qui va avec. Il fallait que j'apprenne à oublier Kate. Il fallait que je l'oublie pour Soul, car c'était elle aujourd'hui qui me comblait, qui faisait mon bonheur. J'allais trahir la promesse faites à ma meilleure amie, mais j'étais prêt. Là, juste devant, j'avais enfin pour moi seule la femme la plus demandée de la ville, la plus magnifique; la femme parfaite, pour moi. Je la pris alors par la taille, la rapprocha de moI, et fit ce que j'avais toujours rêvé de faire depuis un an : lentement, afin de ne pas la brusquer plus qu'elle ne l'était déja, je colla mes lèvres contre les siennes, puis l'embrassa. J'étais aux anges. Puis, difficilement, je me détacha d'elle. « Je ferais tout pour te protéger et pour te rendre heureuse. Je te l'promets. »
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   Mer 29 Déc - 4:34

“ L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. „
Extrait de La Recherche de l'absolu.

      C’était la première fois depuis ma rupture avec Emery que j’avouais mes sentiments. Même si ce n’était pas du tout le même sentiment que je ressentais, j’étais amoureuse d’Ethan, enfin je commençais à être amoureuse de lui. Sauf que j’avais toujours dans ma tête mon ex, il me manquait, mais de devais l’oublier tout simplement. Pourtant en regardant Ethan, je compris que je n’aurais certainement jamais du lui dire cela. Il avait même les larmes au yeux. Et si ce dernier me cachait quelque chose ? Et imagine qu’il était amoureux d’une autre fille et ce qu’il venait de me dire, ce n’était qu’amical. Je commençais réellement à douter. On avait tous des secrets, mais je croyais qu’il était sincère avec moi. Je le regardais toujours sans vraiment quoi faire ou quoi dire. Puis, il s’approchait de moi, me prit par la taille. Qu’est-ce qu’il allait faire encore. Et bien sur, je ne m’attendais surement pas à ça, il venait de m’embrasser. Je n’avais pas réagis au début, puis je le laissais faire. Il se détacha de moi quelque minute plus tard avant de me dire « Je ferais tout pour te protéger et pour te rendre heureuse. Je te l'promets. » Je le regardais surpris, je ne savais plus vraiment quoi dire après cela. Je sais qu’il me faudra du temps pour que j’oublies Emrys et que je fasse avec et j’avais peur de le faire réellement souffrir, je souriais juste avant de le serrer contre moi. J’avais complètement oublier qu’on était sur la glace et que je pouvais glisser à tout moment. Sauf que je ne voulais plus rester à la patinoire, je voulais juste rentrer. Je le regardais avant de lui dire « J’espère que tu tiens tes promesses. Ethan, on peut rentrer ? » J’en avais un peu marre d’être à la patinoire et vu l’heure qu’il était fallait s’en doute qu’on s’en aille.


__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ethan&.soul → regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne m'aimes pas.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Fast & Maybe Furious ▲ Ft. AVS
» MAYHEM #8 - ROMAN REIGNS VS. RANDY ORTON
» Les étoiles dans tes yeux danseront ce soir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► WHAT IF :: THE END :: nos bons souvenirs-
Sauter vers: