AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage    Dim 26 Déc - 14:24

we’re young, we’re fine, lets do some damage

    C'était un jeudi soir, il était environ 22h et Thomas était dans son appartement, avec sa colocataire. Ils s'entendaient plutôt bien ensemble et avaient une belle complicité. La journée avait été un peu dure pour Thomas car aujourd'hui était l'anniversaire de son ancien meilleur ami, il aurait eu 21 ans mais il n'était pas là pour célébrer. Donc Thomas était allé passer la journée chez les parents de son ancien meilleur ami, comme chaque année depuis sa mort. Il était arrivé en début d'après-midi pour repartir tôt après souper. Là il attendait qu'il soit 23h pour aller rejoindre sa meilleure amie. En attendant, il était avec sa colocataire et buvait de la bière. Ils parlaient, regardaient la télévision tout en buvant. Elle avait l'air d'avoir un peu mal à la tête donc Thomas eu une idée. Il sorta son téléphone portable et sélectionna une application qui était comme les bonbonnes servant à faire du bruit. Il le fit dans les oreilles de sa colocataire. Elle sursauta en criant. « Crois-moi Thomas, je vais te tuer ! Il ne pu s'empêcher de rire, elle n'était pas du tout convaincante. « Je t'aime aussi, et t'en serais incapable.» Puis il regarda l'heure, environ 22h45. Il se leva et mis ses souliers. Il mis une veste et son manteau puis pris ses clés sur le comptoir. Sa colocataire le remarqua et se leva rapidement pour voler ses clés et partir en courant dans sa chambre. « Rends moi mes clés !» Lui dit-il. Puis ils commencèrent à se battre de manière amicale pour que Thomas puisse récupérer ses clés. « Non, je ne veux pas que tu conduises. Tu ne peux pas. Il la regarda d'un regard de tueur, il ne voulait pas qu'elle l'empêche de conduire. « Bien sur que je peux, ce ne sont pas cinq bières qui vont me tuer.» Sa colocataire était au courant du passé de Thomas, qu'il avait eu un accident alors qu'il était saoul et que cet accident avait tué son ami. Ils avaient passé leur soirée à boire pour justement ne pas faire penser à Thomas quelle date ils étaient. Ce n'était pas le meilleur moyen vu les circonstences de son décès, mais c'était ce que Thomas voulait.« Tu sais très bien que t'es pas en état. » Pour Thomas, il était en état de conduire même si il avait bu quelques bières. Il se sentait capable et elle n'allait surtout pas lui dire quoi faire. Il réussit enfin à lui reprendre ses clés. « Bonne soirée ! Puis il quitta l'appartement, fier d'avoir obtenu ce qu'il voulait.

    Une trentaine de minutes plus tard, il se retrouvait devant une grosse poutine Taquise (guacamole, crème sure et tomate ) du restaurant la Banquise avec sa meilleure amie. Thomas s'était arrêté à l'appartement de Stella pour la prendre et ils s'étaient rendu au restaurant. Ils s'étaient rencontré là et s'étaient donné comme but de manger chaque saveur de poutine. Donc ils se voyaient là tous les jeudis soirs pour manger, même si souvent ils mangeaient les sortes qu'ils avaient déjà mangé plutôt que des nouvelles. Ce soir, ils en essayaient une nouvelle. Thomas avait l'assiette devant lui et la regardait d'un léger air dégouté. « Je sais qu'on s'est dit qu'on gouterait chaque sorte...» Il tourna son assiette un peu puis continua sa phrase. « Mais du guacamole et de la crème sure dans une poutine ? J'ai pas vraiment envie de vomir ce soir.» Il regarda son amie en souriant et laissa échapper un petit rire. Les effets de l'alcool commençaient à partir un peu, et il espèrait que son amie ne le remarque pas trop car il ne lui avait jamais parlé de ce qu'il avait fait dans le passé. Puis il baissa les yeux vers sa poutine et pris sa fourchette dans les mains, attendant que son amie fasse de même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage    Lun 27 Déc - 5:38

Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

    C’était Jeudi et comme tous les Jeudis, je sors avec Thomas mon meilleur amis, il devait passer me prendre à 23h, mais il était déjà 22h30 et j’étais encore au bloc sur une opération, je ne pouvais pas laisser le patient comme ça et ça ne servait à rien de prévenir Thomas puisque pour l’instant l’opération se passer bien. Lorsque je demanda à mon assistance de bloc de débrancher la dérivation de mon patient, son cœur ne battait toujours pas, je ne comprenais pas et alors me vint l’idée qu’un caillot de sang aurait put se faufiler entre la dérivation et les vaisseaux de mon patient, je repris alors mon bistouris et réouvris mon patient pour lui enlever de nombreux caillot, je referma ensuite mon patient qui aller parfaitement bien et sortis du bloc. Comme chaque chirurgien je vais ensuite avertir la famille de mon patient que l’opération c’est bien passé et qu’ils peuvent aller voir leur fils, je suis spécialisé en chirurgie pédiatrique, j’adore sauvé des vies encore plus lorsqu’il s’agit des enfants enfin bref. Je venais de sortir de la chambre de mon patient et je regarda l’heure 22h45, je courus jusqu’au vestiaires pour me changer et je sortis de l’hôpital et arriva chez moi dans les deux minutes qui suivent puisque j’habite juste à coté de l’hôpital avec Samaël mon maris. J’entra donc chez moi et je vis l’appartement en bordel une fois de plus, je soupira et je fonça sous la douche, il était 23h et je venais tout juste d’enfiler ma robe quand Thomas sonna en bas, je souris j’étais enfin prête et a l’heure en plus, je prit mon sac, mon portable et les clés et partis avec Thomas en direction du restaurant. Nous arrivions enfin au restaurant, avec Thomas nous avons une genre de tradition tous les Jeudis nous allons à la Banquise un restaurant spéciale on peut le dire, ils font de grosses poutines et Stella et Thomas adorent ça enfin la plupart du temps. Pour une fois nous avions changer de poutine, nous en avions pris une nouvelle, lorsque le serveur nous amena nos poutines et que je vis la tête de Thomas je ne put m’empêcher de sourire. Lorsque j’entendis la phrase de Thomas je ne put m’empêcher de rigoler, c’est pas faux ce qu’il dit, je le regarda en souriant et lui répondit « J’avoue que celui-ci ne me tente pas trop. » Je pris alors ma fourchette et pris un peu de poutine, je mis la fourchette à la bouche en même temps que Thomas et fis une très drôle de grimace c’était immonde, je respira puis avala et pris mon verre d’eau et le bu, je regarda une nouvelle fois Thomas qui faisait également un drôle de tête et lui dit « C’est pas du tout mon genre celle là. » J’éclata par la suite de rire avec Thomas, je ne vais pas finir mon assiette ça c’était sure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage    Lun 27 Déc - 9:53


velvet underground
we’re young, we’re fine, lets do some damage
    Chaque semaine, Thomas attend impatiament l'arrivée du jeudi, sachant qu'il pourra passer sa soirée avec sa meilleure amie, une des personnes les plus importantes pour lui. Il est fier de pouvoir se dire que leur tradition a toujours lieu après tout le temps qu'ils se connaissent. Avec leurs horaires respectifs, trouver du temps pour se voir n'est pas nécessairement facile. Mais avec leur petit rituel, il savait quand il la voyait et cela lui faisait plaisir. Aujourd'hui, ça avait été légèrement différent. Il ne savait pas si il avait hâte de la voir ou si il appréhendait plutôt leur soirée. En fait, il était content de la voir mais il savait qu'il devait lui parler de quelque chose et n'en avait pas envie. Auparavant, l'occasion ne s'était pas réellement produit. C'était un moment parfait pour lui parler, mais Thomas préféra lui cacher, une fois encore. « J’avoue que celui-ci ne me tente pas trop. C’est pas du tout mon genre celle là. »Il mis de la nourriture dans sa fourchette et pris une première bouché. Cette bouchée lui leva le coeur et il pris une gorgée d'eau immédiatement. En voyant la tête qu'affichait son amie, il ne pu s'empêcher d'éclater de rire. « Pas du tout le mien non plus ! » C'est simple, la voir tout simplement sourire le rendait lui aussi heureux. Et l'inverse est aussi vrai, lorsqu'il voit qu'elle est triste, il l'est aussi. L'humeur des autres, enfin ça dépend qui, peut changer le sien. Puis il repris sa fourchette et se força pour manger. Il repris un peu de son repas puis découragé dit : « Bon, on en a mangé un peu... donc allez, on s'en prend une ordinaire et c'est moi qui paye ! » Il pris sa fourchette et y déposa une frite puis fit une catapulte avec et lança la frite directement dans le visage de Stella, simplement pour rire. Il commença à rire puis tira la langue, comme un petit enfant de dix ans. Avec elle, il n'avait pas peur de faire des conneries et lorsqu'ils étaient ensemble, ils se comportaient souvent comme des petits jeunes. Il se leva pour aller chercher une poutine ordinaire. Après quelque minutes, il revint à la table et la déposa sur la table. Il s'installa face à son amie et commença à manger. Entre deux bouchés, il leva les yeux vers son amie et lui demanda ; « Alors, comment ça va avec Samaël ? » Puis ils continuèrent de parler et de manger pendant une trentaine de minutes. Thomas lui raconta sa semaine et lorsqu'il raconta sa journée lui dit seulement qu'il était allé voir de vieux amis. Stella raconta également la sienne puis il décida qu'il était tanné d'être dans cet endroit. Il se leva brusquement et dit : « J'ai envie d'aller me promener. Je t'attend dans ma voiture. » Il mis son manteau et sortit à l'extérieur pour aller dans sa voiture garée juste en face du restaurant. Il sortit ses clés et débarra la voiture pour ensuite monter à l'intérieur. Il s'installa sur son siège et étira son bras à l'arrière pour prendre une bière et la calla rapidement avant l'arrivé de sa meilleure amie pour qu'elle ne le voit pas. Normalement Thomas n'aurait pas agis comme ça, il serait resté dans le restaurant et aurait pu y être durant des heures. Mais peut-être était-ce la faute à la journée qu'il avait passé, ou à l'alcool, mais il était différent d'à son habitude et agissait avec Stella comme il le faisait avec n'importe qui, pourtant elle n'était pas n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage    

Revenir en haut Aller en bas
 
stella & thomas ; we’re young, we’re fine, lets do some damage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stella griffon x caniche de 6 ans (dép 29)
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Si longtemps! [Stella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► WHAT IF :: THE END :: nos bons souvenirs-
Sauter vers: