AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?

Aller en bas 
AuteurMessage
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    Jeu 13 Jan - 8:11

“ Tout ce que je sais c'est que des fois tu me manques tellement que j'ai envie d'en crever tant ça fait mal. „
made by Brokeback Mountain



Il y a une semaine, j’avais appelé Emerys pour prendre de ces nouvelles. Il me manquait tellement, mais c’était beaucoup plus compliqué. Surtout que je m’étais rapproché de Ethan et il m’avait embrassé. Et le pire dans tout ça, c’était que j’avais prolongé. Certainement parce que j’avais besoin d’affection. Rien de plus, rien de moins. Pourtant, je savais que c’était moi qui était en tord avec mon ex petit copain. Tout simplement parce que je l’avais largué quand j’avais le plus besoin de lui. Des fois, je me détestais vraiment. Ce qui est fait et fait. Il devait venir me voir aujourd’hui, même si je ne savais pas du tout à quel heure, vu qu’il me l’avait même pas dit. Et j’avais pas trop envie qu’il arrive quand je sortais de la douche car j’aurais été vraiment mal à l’aise. Bon bref. Je commençais à faire donc un peu de ménage pour m’occuper un peu. Même si je faisais le ménage tous les jours, c’était quand même un peu salle et c’était vraiment chiant. Après avoir terminer, j’en pouvais plus. J’étais fatigué et la seule chose que je voulais, c’était d’aller prendre un bon bain. C’est ce que je fis. Je me dirigeais vers la salle de bain et je faisais couler mon bain avant de partir dans ma chambre et prendre une tenue décontracte. C’était à dire un mini short et débardeur. Vu que je ne comptais certainement pas sortir. Puis, j’allais dans la salle de bain, je me déshabillais, puis je rentrais dans mon bain chaud. Ça faisait tellement du bien. Ça me détendait tout simplement. Malheureusement pour moi, ça ne durait pas bien longtemps. La sonnerie venait tout juste de retentir. Comme par hasard quoi. Encore heureux que je m’étais lavé. Je sortais donc de mon bain. Enroulant une serviette autour de mon corps. Avant de me diriger vers la porte d’entrer et je l’ouvris. La tête d’Emerys quand il m’a vu comme cela. Je fis un sourire gênée avant de dire. « Je viens de sortir du bain, désoler. Rentre et moi je vais m’habiller. «  Même s’il avait bien plus que ça. Ça me gênait tellement car on était plus ensemble, malgré les sentiments qu’on ressentait l’un pour l’autre. Je me dépêchais de me diriger dans ma chambre et de m’habillais. Je pris le soin de me coiffer et de revenir dans le salon. Il s’était installé sur le canapé et il me regardait. Je souriais avant de m’assoir à coté de lui et de lui dire « Alors comment vas-tu ? «  J’attendais tout simplement sa réponse.

__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Ven 14 Jan - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    Jeu 13 Jan - 10:29

Une semaine, il m'avait fallu une semaine pour me décider à passer enfin chez elle. Chez Soul. Dire qu'avant nous habitions ensemble, aujourd'hui j'ai du mal à aller chez elle même si c'est juste pour lui rendre quelques affaires. Nous sommes séparés, et je m'y fais maintenant, peu à peu.
Le coup de fil de Soul, il y a déjà une semaine m'avait étonné. Je ne m'y attendais vraiment pas. C'était en quelque sorte un miracle qui venait d'arriver. Elle qui avait dit, au moment de notre séparation qu'elle ne voudrais plus jamais ni m'entendre ni me revoir, s'était décidée à me passer un coup de fil. Etrange, non ? Mais je préfèrais ne pas me faire de faux espoirs car en n'espérant rien, on n'est pas déçu. Mais quand même ... il y avait toujours cette voix au fond de moi qui me disait qu'elle m'aimait toujours, que je lui manquais. Que ce n'était pas possible que l'on se soit séparés et ce pour la bonne et simple raison il n'y avait plus d'amour entre nous. Quoi que je fasse, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que c'est peut-être vrai, que Soul ressentais toujours quelque chose pour moi. Cette séparation avait été très dure pour moi, j'ai eu du mal à l'accepter comme on dirais, je suis tombé de haut.
Depuis ce fameux jour où nous nous sommes dit au revoir, je ne l'ai pas revue, ni même croisée dans la rue, c'est pour ça que j'apréhendais un peu le fait de la revoir. Mais ça c'était décidé, hier soir, sur un coup de tête je lui avais envoyé un message pour la prévenir que je passerai le lendemain rien de plus. Je n'avais pas vraiment réfléchis et je dois avouer que maintenant, je regrette un peu ...
Non, je devais absolument sortir tout cela de ma tête, après tout je risque de ne passer que 5 minutes chez elle. Tient ! Je n'allais pas entrer à l'intérieur, le mieux serais de rester sur le pas de la porte, sinon, on risquerais de se regarder comme deux étranger, alors que nous avons passés des années ensemble. Je préfèrais que ce dernier au revoir soit rapide et simple. Que l'on ait une bonne image de l'autre avant de passer à autre chose... définitivement.
Je ne croyais même pas à ce que je me disais, je ne pourrais pas passer à autre chose aussi vite. Et au fond de moi, j'espérais que ça soit la même chose pour Soul aussi. Je l'aimais encore, toujours aussi fort, je voulais tout recommencer avec elle. La séduire encore une fois, comme lorsque nous étions plus petits ... Mais là, les choses avaient changées, et je ne sais pas si j'aurai la force de recommencer ce petit jeu de séduction ...
Dans ma voiture, garé devant chez elle je me demandais si je ne devais pas tout simplement faire demi tour et abandonner en pretextant un rhume soudain ou un travail urgent de dernière minute. Mais il fallait en finir, au plus vite. Je pris la boîte en carton posée sur le siège passager puis je me décidais à enfin sortir de cette voiture pour aller voir celle qui m'attendais.
Peu de temps après avoir sonné, elle ouvrit la porte et pas dans n'importe quelle tenue, elle était à peine habillée, seul une serviette recouvrait son corps. J'avais l'habitude de la voir ainsi avant, mais aujourd'hui, une sorte de gêne s'était installée entre nous. Mauvais signe ... nous n'étions plus aussi à l'aise l'un avec l'autre. Elle me fit entrer, moi qui ne tenais absolument pas à rester, c'était loupé. J'acquiescais donc avec un signe de tête puis alors qu'elle retournais s'habiller, j'en profitais pour déposer le carton sur la table et m'asseoir sur le canapé histoire de ne pas m'en aller comme ça sans lui dire un seul mot. Et je ne dus pas attendre très longtemps. Elle revint quelques instants plus tard, habillée. En la voyant un sourire vint instinctivement sur mes lèvres. "Assez bien, et toi ?" Pas très inspiré, n'est-ce pas ? Mais bon, c'était un assez bon début, puis la gêne du début commençais à disparaître. "J'espère que je ne te dérange pas, passer comme ça presque à l'improviste ..."
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    Ven 14 Jan - 0:31

“ Tout ce que je sais c'est que des fois tu me manques tellement que j'ai envie d'en crever tant ça fait mal. „
made by Brokeback Mountain



Je venais d’ouvrir la porte en simple serviette. Chose que je n’aurais jamais oser faire avant. À présent, j’en avais tout simplement l’habitude. Et pourtant quand j’avais remarqué que c’était Emerys. J’étais complètement gênée certainement parce qu’il était mon ex petit ami et que je l’aimais toujours. Même si je faisais croire le contraire. Puis, je lui avais dis qu’il pouvait rentrer tant que je m’habille. J’avais vu qu’il avait ramené une boite de carton qui devait appartenir certainement à moi. Enfin, je voulais dire qu’il devait avoir des affaires à moi. Si je n’avais pas mis beaucoup de temps pour m’habiller, c’était parce que je ne voulais pas qu’il parte comme ça. Sans qu’on se soit expliquer. Ça ne pouvait pas se terminer comme ça. Je savais qu’il m’aimait toujours, enfin je l’espérais. J’avais peur qu’il m’avait remplacé, qu’il ne m’aimait plus. J’avais tout simplement peur de le perdre à tout jamais. Même si c’était déjà fait. On était séparé depuis tellement longtemps que de le voir à présent en face de moi. Ça me faisait tout drôle. J’avais besoin de lui, mais étant têtue, je n’avais rien dis et j’avais préfère rompre. Chose que jamais je n’aurais fais, si je n’aurais pas été anéantis. Puis je venais de m’assoir sur le canapé et il m’avait répondu à ma question en me disant « Assez bien, et toi ? » Je souriais un instant avant de le regarder. Comment j’avais envie de lui dire qu’il me manquait, mais j’en étais incapable. Je répondis juste « Ça pourrait aller mieux. «  Je le regardais un instant avant de me lever et de regarder ce que contenait la boite qu’il avait ramener. J’étais surprise de voir plein d’affaire, de souvenir qu’on avait partagé. Ça veut dire que c’est réellement fini. Qu’on ne peux plus rien faire ? Je me retournais car il venait de me dire « J'espère que je ne te dérange pas, passer comme ça presque à l'improviste … » je le regardais un instant, j’espère qu’il n’avait pas vu mon visage triste quand j’avais vu tous les souvenirs qu’il m’avait ramener. C’était déjà pas facile de faire avec alors savoir qu’il n’y a plus aucune chance. Ça me faisait mal, même très mal. Je lui répondis ensuite « Non, ça ne m’a pas dérangeait que tu vienne à l’improviste. Pour tout de dire, ça m’avait manqué de te voir. «  Quelle conne, tu étais obligé de dire ça ? Je fis un petit sourire gênée. Oui, il devait comprendre que j’étais encore amoureuse de lui, mais j’étais incapable de parler de ce qu’il s’était passé. C’était des souvenirs trop douloureux. J’avais perdu l’enfant que je portais et suite à cela. J’avais fais une dépression et je ne voulais voir personne. Et suite à ça, je l’avais demandé de partir, que je ne voulais plus jamais le revoir. Si j’aurais pu remonter dans le temps, je n’aurais jamais agis comme tel. J’avais juste besoin de lui, de le sentir près de moi, de l’entendre dire qu’il m’aime, de le serrer contre moi, de l’embrasser. Malheureusement, tout est fini à présent et on ne peux pas revenir en arrière.

__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.


Dernière édition par L. Soul Ever-Stone le Mar 18 Jan - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    Lun 17 Jan - 10:26

    Je me trouvais dans son salon, celui de sa maison, plus de la notre. Cette sensation que je ressentais était quelques peu étranges. Nous qui ne formions qu'un il y a quelques temps sommes maintenant séparés. Nous n'avons plus rien à voir avec l'autre. Un peu comme si nous n'avions pas existé dans la vie de l'autre.
    A la réponse de Soul, je préférais rester silencieux, j'aurais aimé que cette réponse, le fait qu'elle me dise qu'elle aurait pu aller mieux signifie que je lui manquais, qu'elle avait encore besoin de moi dans sa vie. Mais il ne fallait pas que je commence à me faire de faux espoirs et donc du mal par la suite. J'avais bien trop souffert, il fallait que cela cesse. Puis à quoi bon continuer à espérer, je n'avais aucun signe de ses possibles sentiments...
    Soul observa le carton que j'avais apporté et les objets à l'intérieur, des photos de nous, des petits cadeaux qu'elle m'avait offerts, des objets tout bête qu'elle n'avait pas pensée à prendre au moment où elle était partie. Son expression changea un court instant, je la connaissait par coeur, nous avions vécu pendant des années ensemble et donc j'ai apprit au fil du temps à connaître la signification de chacune de ses expressions, et là, l'espace d'une seconde, j'ai cru apercevoir de la mélancolie dans son regard. Peut-être que je continuais à me faire des idées...
    Lorsqu'elle me regarda à nouveau, elle me dit tout d'abord que ma venue ne la dérangeait pas, au contraire que je lui avait même manquée. Ou quelque chose du même genre, sur le coup je n'y fit pas attention, mais lorsque cette phrase arriva à mon cerveau, je me dit alors que mon attente n'avait peut-être pas été vaine. "Soul ?..." Alors qu'elle me fit un de ses sourires, un de ses fameux sourires auxquels je n'ai jamais réussit à résister. Sans m'en rendre compte, ou plutôt sans vouloir m'en rendre compte, je m'approchais de plus en plus d'elle. "Je ne sais pas ..." Toujours en m'approchant d'elle, je ne la quittais pas du regard, je pense que même si je l'aurai voulu, j'en aurais été incapable. La distance entre nous diminuait au fur et à mesure que je me rapprochais, je pouvais sentir son souffle sur moi. "... si tu vas le prendre mal ..." Délicatement, je replaçais une mèche de cheveux de Soul derrière à l'instant où mes lèvres se posèrent sur les siennes. "... il fallait que je le fasse ..."
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    Mar 18 Jan - 10:54

“ Tout ce que je sais c'est que des fois tu me manques tellement que j'ai envie d'en crever tant ça fait mal. „
made by Brokeback Mountain



C’était tellement étrange cette sensation de n’être qu’une simple inconnue au yeux de Emrys. Alors qu’on avait partagé tellement de bon moment. C’était comme-ci que la relation d’amour qu’on avait eu, avait été jetée au oubliette. Comme-ci plus rien ne pouvais comptais. On était à présent de simple personne qui se demandait tout simplement s’ils y avaient un espoir, infime soit-elle qu’on se remettent ensemble. Et plus les minutes passaient, plus je me disais que cette espoir était vain. Surtout qu’en regardant la boite et tous les souvenirs qu’il avait ramener. Ça me tuait de me dire qu’il n’y avait plus d’espoir. Je l’aimais encore et il me manquait, mais je ne pouvais pas, j’en avais plus la force de retenter quelque chose. Puis quand j’étais revenue m’assoir, je l’avais regardé un moment avant que ce dernier commença par me dire « Soul ?... « Je le regardais en souriant. Il voulait me dire quelque chose ? Pourtant plus les secondes passaient, plus je me demandais ce qu’il me voulait. Je le voyais se rapprocher de plus en plus de moi. Qu’est-ce qu’il avait ? Je ne le comprenais pas réellement, puis il continuait en me disant « Je ne sais pas… » Je le regardais toujours autant, ne comprenant pas ce qu’il voulait me dire pas cela. Il se rapprochait toujours autant de moi. Je commençais à avoir le cœur qui battait plus vite que d’habitude. Le pire dans tout ça, c’est qu’on ne se quittait pas du regard. De toute façon, je n’aurais pas pu quitter ce regard qui m’envoutait tout simplement. Puis il continuait en disant « si tu vas le prendre mal … » Je sentais son souffle sur mon visage. Je commençais à comprendre ce qu’il allait faire. Même si ça m’aurait pas déplut. J’avais réellement envie aussi, sauf qu’allait-il se passer par la suite ? Puis, il replaçait une mèche de mes cheveux avant de poser ces lèvres sur les miennes. Je fus très surprise, c’était comme un retour en arrière. J’avais fermé les yeux à ce contact, même s’il ne durait même pas une seconde. Puis, il finissait en me disant « il fallait que je le fasse. » Je ne savais pas quoi dire après ça. Il venait de m’embrasser et je l’avais laissé faire. On s’aimait toujours sauf qu’on était incapable de se l’avouer. J’avais baissé la tête pendant quelque seconde. Fallait que je sois forte tout simplement. Je répondis juste « Je ne vais pas le prendre mal car j’en avais envie, mais pourquoi as-tu fais ça ? » Je voulais juste savoir pourquoi m’avait-il embrasser. Et j’espérais qu’il me dise, qu’il m’aimait toujours, juste entendre cela.

__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
EMERYS&SOUL → il faut qu'on s'explique, tu ne crois pas ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► WHAT IF :: THE END :: nos bons souvenirs-
Sauter vers: