AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 13:08


“ Profites de chaque seconde de ta vie comme si c'était la dernière „

unknow.


© made by tumblr.
― noah amalia owsley .

____________feat. kristen bell



________22 ANS ☞ 4 JUILLET 1988, LOS-ANGELES ☞ AMERICAINES & ITALIENNES ☞ CANADIENNE
_____PHOTOGRAPHE ☞ HÉTÉRO ☞ CELIBATAIRE ☞ TAKE MY FEELINGS AWAY.



    ✄ Parles-moi d'amour.

« Honey tu penses quoi de l’amour ? » Regard vers le jeune brun qui venait de me poser la question. Hum mon meilleur ami délirait là où quoi ? « Pourquoi cette question ? » Il savait très bien ce que j’en pensais et allez savoir pourquoi il avait remis ce sujet au jour. « Arrêtes de répondre par une autre question et réponds. » Bon il était décidé et quand c’était comme ça je savais très bien que si je répondais pas on y étais encore pendant longtemps. « Je sais pas. L’amour c’est trop compliqué pour moi. Ca donne trop de mot de tête, fait souffrir pour rien et tout et s’engager non vraiment c’est pas pour moi. »Quoique j’avais jamais vraiment tester une relation longue. « Et si tu rencontres quelqu’un ? »Là tout de suite je commençais à avoir peur, il voulait me marier de force ou quoi ? « J’en sais rien, j’ai pas encore rencontré la personne alors, je profites de la vie. Et toi t’en penses quoi même.Il me regarde en souriant et se lève pour rentrer chez lui. « Alors ça c’est mon secret. »Il se foutait pas de moi là ? « Williams si tu sors d’ici sans me répondre, ne reviens plus. » Il éclate de rire et s’en vas, et moi je venais de me faire avoir par mon satané meilleur ami, enfin bref. L’amour c’est trop compliqué. Ca donne trop de maux de tête non mais sérieusement. Une chose qui fait souffrir et il faut vraiment être maso pour accepté de souffrir après. L’amour fait en sorte qu’on s’attache trop au gens et moi je ne veux pas m’attacher comme ça à qui que ce soit. Pas du tout envie de devenir dépendante à un homme, de devenir accro et me demandez tout le temps ce qu’il fait, sans compter que je suis assez jalouse, donc je ne vais pas commencer à me poser des questions sur mon homme tout le temps pour rien. Donc, même si je sais que ce n’est pas seulement ça et que ça peut être magique ou quoi que ce soit d’autre, oui je suis une fille un peu fleur bleue parfois, je préfère quand même profiter de mon célibat, sans compter que franchement je crois que moi et l’engagement ça doit faire deux. Alors imaginez –moi en couple, j’ai du mal à accorder ma confiance comme ça à n’importe qui. Donc je préfère largement mon célibat du moins pour l’instant, y a pas de prise de tête, je fais ce que je veux et quand je le veux et je peux coucher avec qui j’ai envie de coucher non sérieusement, pas de prise de tête pour moi.


        ✄ Parles-moi de toi.



Dernière édition par Noah A. Owsley le Sam 18 Déc - 22:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 13:08



    ✄ Montréal veut connaître ton histoire.

« James je suis enceinte. » « Tu es quoi ? » « Je suis enceinte, on va avoir un bébé. » « C’est pas vrai ! » « Ca veut dire que t’es pas heureux ? » « Mais si je le suis et tu peux pas savoir à quel point. » - Arrêt sur image – Coucou à vous moi c’est Noah enfin plus précisément Noah Amalia Owsley, mais on m’a toujours appelée Noah ou Blondie selon l’envie de la personne et non avant que vous ne me posiez la question je ne suis pas enceinte, bien que je pourrais l’être vue que je suis une adulte maintenant mais c’est plutôt ma mère, enfin non c’était ma mère il y a un plus de vingt-trois ans de ça lorsqu’elle avait appris qu’elle était enceinte par une douce journée de novembre et qu’elle est parti direction le bureau de mon père pour le lui annoncer, oui parce que ma mère n’avait jamais fait dans la demi-mesure et après cinq ans de mariage, mes parents avait tellement hâte de pouvoir pouponner à leur tour que lorsque ma mère a appris qu’elle était enceinte elle a été la plus heureuse des femmes, mais ne vous en faite pas leur joie n’avait pas durée très longtemps après ma naissance mais pour l’instant ma mère était heureuse de pouvoir avoir cette enfant et lorsqu’elle a su qu’elle allait avoir une fille c’était la chose la plus belle qu’elle n’ai jamais entendue sauf lorsqu’elle s’est mariée bien sûr. Aussitôt qu’elle est prévenue mon père ma mère l’a annoncé à tout le monde si bien que tout Beverly Hills vu que c’était là notre quartier à l’époque, savait qu’elle était enceinte, sans que les ragots ne puissent se charger de transmettre la nouvelle, et le fait que la famille Owsley allait avoir un enfant faisait taire les mauvaises langues qui disaient qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfant. Et c’était partie pour des mois de grossesse, de nausées et d’envies comme tout le reste et en attendant ma venue au monde ma mère s’est amusée à faire ma chambre et à choisir la nourrice à laquelle elle allait laisser le soin de s’occuper de moi. Et quelques mois plus tard, huit mois pour être exacte, je pointais mon joli petit nez dans la famille Owsley que je suis venue agrandir par ma seule personne et que j’allais être la seule à agrandir d’ailleurs car ma mère avait appris que suite à une complication durant sa grossesse elle a appris qu’elle ne pourrait plus avoir d’enfant un choc pour elle qui voulait en avoir deux dont un fils et une fille de préférence mais elle a du se contenter de moi ce qui était une assez bonne chose vue le nombre d’années dans ma vie qu’elle a passé avec moi et puis elle et mon père se voyait tellement souvent que ça m’étonnerait beaucoup qu’ils trouvent le moyen de faire un autre enfant. Bref c’est à un certain 4 Juillet 1991, et oui pendant que la plupart des américains était en train de fêter le 4 Juillet et bien ma mère était en salle d’accouchement parce que j’avais décidé de venir au monde ce jour-là et pas un autre. D’ailleurs en y regardant bien je ne fais jamais rien comme les autres. Enfin, c’est par une belle journée ensoleillée que je suis née et mon italienne de mère avec l’accord de mon américain de père à décidé de m’appeler Noah Amalia Owsley, parce que mon père aimait le prénom Noah qui était mixte, un gros coup de cœur allez savoir pourquoi parce que moi j’ai jamais compris et ma mère le prénom Amalia, qui est un prénom italien et histoire que j’ai quelque chose de mes origines italiennes et bien elle a décidé de me donner un prénom de chez elle, d’où le choix du prénom Amalia. Les premiers mois de ma vie ont été les plus heureux je crois bien que je ne me rappelle absolument pas de ce qui s’est passé tout ce que je sais c’est que c’est à cette époque que mes parents s’occupait encore de moi et oui jusqu’à mes neufs mois ils ont toujours été très présents me faisant passé avant leur travail respectifs mais neufs mois après ma naissance et après que ma mère ai trouvé ma nourrice avec qui j’ai passé la majeure partie de ma vie, ils ont tous simplement repris le chemin du travail et moi celui des bras d’une parfaite inconnue à mon plus grand désespoir mais bon mes parents ayant toujours su me faire passer avant leur intérêt et avant leur travail mais c’est vrai que le fait de voir un visage différent que ceux auxquels je m’étais habitué m’avait fait un peu bizarre mais bon petite comme j’étais je n’y pouvais pas grand chose. Puis j’ai commencé à grandir entouré de mes parents, de ma nourrice, oui parce que mes parents se sont mis à se concentrer encore plus sur leur travail en même temps que je grandissait, un peu cliché non ? Et pourtant c'était ma vie et puis franchement qu'est-ce qu'un enfant peut faire dans cette situation hein? Bref, une chose assez bizarre dans mon enfance, dès lors je me suis attachée à aller à l’école et d’ailleurs j’aimais vraiment aller à l’école et puis ça me permettait de sortir de mon petit cocon familial, de faire autre chose de ma vie et comme je suis une personne assez sociable et curieuse de tout, très curieuse même aller faire la rencontre d’autres personnes et apprendre plus de chose sur la vie était une chose que j’adorais plus que tout. J’avais une belle petite enfance quoi, mais l’enfance ne dure pas tout une vie et petit à petit on entre dans la vraie vie, enfin en commençant petit à petit hein.

Et l’adolescence arrive et la naissance de la Noah d’aujourd’hui, celle que vous connaissez maintenant est arrivée, oui cette Noah qui peut passer des heures à faire des photos comme c’est ça passion, à profiter de la vie comme si c’était la dernière secondes et à enchainer autant de conquête que possible sans vouloir pour autant s’attacher, pas envie de s’ouvrir pour rien, de devenir dépendante à quelqu’un, de devoir rendre des comptes, d’accorder sa confiance au risque d’être trahit, enfin moi quoi. Me demandez pas pourquoi mais ça a été un déclic dans ma tête pendant mon adolescence. Trop jeune pour m’attacher à qui que ce soit et à avoir le cœur brisé et en grandissant c’est resté. Je vous parlerais brièvement de mes années collèges parce que franchement c’était pas du tout intéressant. Tout d’abord j’ai eu le plaisir de pourvoir dire au revoir à ma chère nourrice, oui parce que je pense que arrivée à un certain âge j’étais assez grande pour prendre soin moi toute seule et mes parents étant d’accord avec moi c’est comme ça que la nourrice est partie et que je me suis assumée toute seule, et puis assumer c’était un bien grand mot, bref je n’avais aucun problème a vivre toute seule quand mes parents n’étaient pas là et puis j’aimais bien ma liberté, mon indépendance à moi. La popularité avait ses bons côtés comme faire en sorte de devenir présidente des élèves mais également participer à plein de chose et pour moi ça a été le journal du lycée pour lequel je m’amusais à jouer les photographes à la moindre occasion. Donc la vie était belle, j’venais tout juste d’avoir mon diplôme donc au revoir le lycée et bonjour l’université et les études de photographie, et elle était même un peu trop belle à mon goût. Puis un soir, un coup de téléphone de l’hôpital. Une arrivée en catastrophe aux urgences. Une phrase du médecin qui a achevé tout mon monde. « Désolé mademoiselle Owsey, ce sont vos parents… » Résultat : moi évanouie. Mort tous les deux. Un carambolage, la voiture en miette. Ils sont morts sur le coup, à croire qu’ils s’aimaient tellement qu’ils se sont accompagnés même dans la mort qui ne les a pas séparer. Un enterrement plus tard, j’avais décidé de faire mes valises et de m’en aller, ne supportant plus le regard des autres adultes qui se demandait comment je tenais le coup et surtout comment je pourrais gérer l’entreprise de mes défunts parents, une chance que mon parrain, mon oncle, ait accepté de s’en charger jusqu’à ce que je décide de reprendre le flambeau. C’était il y a quatre ans et maintenant me voilà vivant ici à Montréal depuis tout ce temps. . « Merde Noah faut vraiment que t’arrêtes ça. » La personne qui vient de parler n’est autre que mon cher Nathanaël que j’aime de tout mon coeur qui me montre tout l’amour qu’il a pour moi. Pour la petite histoire je l’ai rencontré il y a quatre ans en arrivant ici et dès le départ il est devenu mon plus proche amis pour devenir maintenant mon meilleur ami. « Mais babe, de quoi tu parle ? »Entre lui et moi ça avait toujours été comme ça mais bon, il était la seule personne qui me supportait même quand j’envoyais tout le monde balader, et on a toujours eu l’habitude de s’appeler par des surnoms, moi je l’appelle « babe » et lui m’appelle « honey », ce qui est assez énervant pour nos conquêtes respectives mais si elles sont pas d’accord c’est pareil…. « Fous-toi de moi, j’te dirais rien. La prochaine fois que tu ramènes quelqu’un chez toi ne bois pas trop et évites qu’il soit collant pour m’appeler à huit heures du mat’. Je dors moi. » Un discours entendu des milliers de fois et pourtant il venait toujours m’aider avec mes conquêtes « trop collantes » comme il le disait si bien. Il est la seule personne qui me comprenait aussi bien au monde, une relation parfaite. Oui du moins jusqu’à ce qu’on ai la fabuleuse idée de coucher ensembles et maintenant résultat on s’évite. Je vous ai déjà dis que les relations avec le sexe opposé sont compliqué, surtout lorsque la personne ne nous laisse pas aussi indifférente que ça ? Ah vous connaissez aussi. Ouais ben





Dernière édition par Noah A. Owsley le Sam 18 Déc - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
P. Jeneysia Irving-Clyde
    Admin

avatar

► MESSAGES : 249
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: BECAUSE OF YOU → kelly clarkson
► MA CITATION: L'amour est incompréhensible. Quand on le voit chez les autres on est incapable de le comprendre, et encore moins quand il vous arrive.

MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 13:10

    BELLLLL :ohhhhhhh:
    Je te souhaite la bienvenue et merci de ton inscription.
    bonne chance pour ta fiche.

__________________

I'VE BEEN BRUISED AND I'VE BEEN BROKEN. CAN'T BELIEVE THA I PUT UP WITH ALL THIS PAIN. I'VE BEEN USED AND I WAS CHOCKING. ON THE PROMISE. I WOULD NEVER FALL AGAIN. 'Cause all I want is everything you're not. So go ahead and slam the door. 'Cause you can't shut me out NoI don't, I don't care what you say. 'Cause all I ready, all I really want Is everything you're not. Everything you're not, not, not.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 13:20

    NINA I love you . Elle est magnifique.
    Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 22:22

    Désolée du DP, mais voilà j'ai terminé ;)
Revenir en haut Aller en bas
L. Soul Ever-Stone
    Admin ▬ MISS YOU why are you gone without me ?

avatar

► MESSAGES : 430
► PSEUDO : (f)sunny.

► MY BEAUTIFUL LIFE
► MON CARNET D'ADRESSE:
► MY PLAYLIST: AIRPLANES → b.o.b feat hayley williams
► MA CITATION: L'amour est fini quand il n'est plus possible de revenir en arrière.

MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 22:28

    J'aime beaucoup ta fiche.
    Je te valides et je t'offre des chocolats pour Noël.

__________________

HATE ME, LOVE ME. Easy come, easy go. That's just how you live, oh. Take take take it all. But you never give. Should've known you was trouble. From the first kiss. Had your eyes wide open. Why were they open? Gave you all I had. And you tossed it in the trash. You tossed it in the trash, you did. To give me all your love. Is all I ever asked.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Sam 18 Déc - 23:09

    Sérieux ? Tu l'aimes bien ? Bah merci :coeur:
    Enfin merci =) & ouii du chocolat :ohhhhhhh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Dim 19 Déc - 0:37

    KBELL I love you

    bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    Dim 19 Déc - 0:54

    KStew :ohhhhhhh:
    Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Noah ♣ "eat, pray, drink, live, do everything but please, don't love !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» eat pray love, 28.05 - 20:42

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
► WHAT IF :: THE END :: nos bons souvenirs :: Anciens membres-
Sauter vers: